ASSOCIATION
CHEMINEMENTS
SOLIDAIRES
RESEAU, CENTRE D’ANALYSES ET DE RESSOURCES
des innovations économiques, sociales, environnementales et territoriales émergentes
Diagnostics territoriaux et mises en réseaux d’acteurs.
(Prospections, Analyses, Productions d’outils de développement)
Grenelle Participatif et durable...
Philosophiquement votre
Paradigmes, modèles, pluralité
Retour à la page précédente

 Dans cette rubrique, notre raisonnement se donne d’abord pour objet de discuter de critères qui, au-delà de délimitations entre modèles voisins, inaugurent l’accès à un autre paradigme ; il s’ensuit une interrogation sur les possibilités et les faisabilités envisageables de compatibilités pratiques entre paradigmes. En introduisant la rubrique « Agriculteurs, paysans, ruraux », nous avons fait allusion à une différenciation à opérer entre cohabitation et coexistence : nous l’utilisons ici afin d’élucider comment les parentés entre deux modèles peuvent s’agencer ensemble, puis comment, avec l’altérité radicale qui sépare des paradigmes, fonctionneraient simultanément ces deux façons pour une collectivité de s’instituer économiquement, socialement, culturellement.

  • Repérer les homologies qui apparentent des modèles en dépit de leur antagonisme apparent, suscite une opportunité d’actualisation pour des travaux de Marx : soit au plan économique, ce qui nous précise en quoi le libéralisme et le socialisme forment deux modèles d’un même paradigme capitaliste, par leurs infrastructures communes qui instituent une identique appropriation des forces productives, à la différence près d’une possession étatisée au lieu de privatisée ; soit au plan sociologique, ce qui clarifie en quoi des facteurs d’aliénation faussent les projets d’action politique. Les affrontements relatifs à une détention de pouvoirs, légaux et coutumiers, sur la possession de biens, de leviers financiers et industriels, excluent une cohabitation durable entre eux ; en revanche, leur proximité de fonctionnement peut entraîner leur coexistence, sous forme d’un mixte qui entremêle et associe confusément les concours publics aux marchés lucratifs

  • Rendre concevable un au-delà des modèles peut s’inspirer des apports conjoints d’analystes comme Crozier avec la société bureaucratique, Bourdieu avec l’habitus, Touraine avec les personnalisations sociétales du social, Lévi-Strauss avec les cohérences d’une pensée magique ; outre des interprètes de systèmes globaux que sont Thom, Castoriadis, Edgar Morin En situant, par leurs outils comparatifs, ce qui particularise les mentalités et mœurs qui inspirent l’économisme actuellement dominateur, on discerne alors que l’uniformisation violente imposée par cette idéologie fait obstacle à rechercher des paradigmes différenciés, conditions de mieux-être ensemble humainement, de tolérances, de libérations de créativité : il s’agit de déconstruire les imageries illusoires sur un « progrès » technocratique problématique, impensé ; d’expliciter des options d’évolutions collectives telles que le productivisme, avec une décroissance hâtivement décrétée qui forme son modèle antagoniste…

  • C’est à propos de l’émergence actuelle d’un paradigme à la fois politique sur la démocratie questionnée, économique sur un libéralisme destructeur, social sur un individualisme et des ethnocentrismes déshumanisants, culturel sur une commercialisation servile négateur du goût, que survient l’éxamen de la cohabitation entre ces alternatives. Nous poserons que leur provisoire cohabitation, insidieuse et involontaire, dure autant que l’une, dominée, est dissimulée, souterraine, gommée par la dominante qui la refuse. Le passage à une coexistence, ouverte, fait en revenir à Marx et à la dialectique entre l’idéologie et les pouvoirs économiques, entre la volonté de transformer des conflits subis en une pluralité acceptée : cela engage des théorisations et des pratiques sur la complexité à initier, divulguer. Notre perspective : l’économisme est à éradiquer, sans coexistence admissible avec une économie solidaire, afin de rendre accessibles des tolérances culturelles, des coexistences entre paradigmes civilisationnels –le don et le marchand, par exemple. C’est croire que l’histoire n’est ni irréversible ni circulaire, qu’il s’y injecte une part de volontaire dans des conditionnements structurels : sans quoi, si des normalisations impersonnelles étaient seules efficientes, aucune évolution n’aboutirait à des sauts qualitatifs entre mœurs, mentalités, relations, rituels, constitutifs d’une irruption culturelle novatrice.

Participez au Forum:   
Copyright parisenphotos.com
Les articles et les documents à disposition: Vos commentaires sur cette rubrique:
Il n'y a aucun document de référencé pour cette rubrique.
.
 
Laisser un commentaire

Les liens utiles en référence à cette rubrique
Agenda des événements en référence à cette rubrique

© Les textes –Introductions et articles- sont rédigés par Jean-Claude Diébolt. Ils sont relus et corrigés par Martine Diébolt. Ils sont soumis à un Comité de lecture, où figurent initialement Yveline Nicolas (Adéquations) et Jacques Maret (E3D). La mise en forme et en page des articles et des documents est assurée par Carline Cramesnil, membre du C.A. L ’architecture et le développement du site et de ses 4 Chemins sont confiés à Thierry Navas, membre physique.
Retour à la page précédente

Ajouter une note
Ajouter un document ou un article
Gérer cette rubrique

PRESENTATION Historique | Un centre d’analyses et un réseau | L'équipe | Nos partenaires | Nos membres: les personnes morales | Les personnes physiques | Article Politis Décembre 2005 | Article Ashoka juin 2006 | Article Politis Janv 2007 | Cheminements sur FRANCE INTER |
OFFRE GLOBALE Schéma global | La méthodologie | prospection / collectage | classification / analyse | intervention | Les besoins repérés | Les usagers cibles | Répartition des besoins selon les usagers cibles | Les pouvoirs publics et collectivités territoriales | Les réseaux et centres de ressources | Les structures émergentes | Diagnostic personnalisé | Les moyens mis en oeuvre | Le réseau : inter-régional et national | Les services aux usagers | Tarifs pratiqués |
INFORMATION Actualités | Agenda économie solidaire | News letters | Contact |
FORUMS Tous les Forums | APPEL << Décloisonner la recherche >> | ETUDE << PAC et emplois >> | LES MESURES DU GRENELLE |
PARTICIPATION
COOPERATION
Inscription dans la Base de Données du Centre d'Analyses | Suivi de fiche descriptive déjà réalisée | Carnets de route en cours de réalisation | Enjeux et chantiers | Exemple de fiche descriptive |


Association CHEMINEMENTS, Contact : Jean-Claude DIEBOLT, président.   La Foucherie - 72 600 - LA FRESNAYE SUR CHEDOUET
TEL : 02 43 97 80 80 - 06 75 01 01 73, MAIL : contact@cheminements-solidaires.com


Contactez nous par mail