ASSOCIATION
CHEMINEMENTS
SOLIDAIRES
RESEAU, CENTRE D’ANALYSES ET DE RESSOURCES
des innovations économiques, sociales, environnementales et territoriales émergentes
Diagnostics territoriaux et mises en réseaux d’acteurs.
(Prospections, Analyses, Productions d’outils de développement)
Recherches Décloisonnées Ouvertures
Philosophiquement votre
Références théoriques
Retour à la page précédente

 La rubrique invite à réintégrer, au sein des conceptions qui donnent sens aux interprétations que nous construisons sur les phénomènes de notre monde (physique, organique, humain), des outils théoriques hérités des travaux scientifiques passés. Qu’ils soient très largement gommés du paysage universitaire, n’apparaissant que très épisodiquement dans des recherches, justifie d’entreprendre une investigation sur cette anomalie dans la progression de nos connaissances.

Il suffit de comparer la situation des sciences physiques à celle des sciences biologiques et humaines : que penserait-on d’une astronomie qui se passerait de Newton, de statistiques sans Gauss, de dérivées sans Leibniz ? Pourtant, les programmes d’enseignement et de recherches en place aujourd’hui ignorent la continuité nécessaire à structurer, entre des méthodologies détentrices de crédibilité et des principes d’explications élémentaires, qui ont fondé la constitution des objets d’étude sur lesquels les hypothèses de notre temps poursuivent leurs clarifications.

Voilà pourquoi notre rubrique s’arrête sur trois réminiscences successives, nous rappelant des connaissances sur lesquelles appuyer les prolongements contemporains : éclairer mutuellement les points de vues présents par ces éclairages conceptuels antérieurs, oubliés induement, confère une profondeur de lecture renouvelée sur les contextes que nous avons à aménager, indispensable si nous tenons à ouvrir des impasses accumulées, à régler et réguler des tensions croissantes.

- Première résurgence : revenir sur les théories structuralistes des années 1970, afin de montrer qu’elles se conjuguent fructueusement avec des orientations de recherches cognitivistes, avec des traitements systémiques d’interactions écologiques entre milieux artificiels de notre économie et ressources d’une biodiversité patrimoniale

- Deuxième résurgence : faire retour sur les fondamentaux théoriques qui ont présidé à faire émerger les sciences biologiques (classification, darwinisme, adaptations) et les sciences humaines (division du travail, dialectiques entre situations de classe et idéologies, langages articulés et sémiologie, inconscient de refoulement, mythes et rituels culturels, entre autres). Les propriétés que nous révèlent ces formalisations de fonctionnements, ont élargi nos représentations des sociétés (quant à leurs jeux de pouvoirs et leurs moeurs), des discours, des relations interpersonnelles, comme elles ont diversifié les conceptions sur les organismes, leurs coexistences. Développées de 1840 à la fin du 19° siècle, ces naissances d’objectivations scientifiques se sont vues peu à peu dominées par une économie politique qui s’est imposée en leur lieu et place : prédominance abusive qu’il convient maintenant de rééquilibrer.

- Une troisième résurgence ne sera que citée ici, étant reprise avec la rubrique sur « la scientificité ». Elle fait réexaminer : d'une part, le passage, aux 16° et 17° siècles, de savoirs mis au point depuis l’antiquité grecque au surgissement d’une mathématisation des raisonnements, applicable à des montages mécaniques ; d'autre part, l'émergence d’une méthode expérimentale qui a besoin d'être analysée aujourd'hui dans ses limites, pour situer les acquisitions ultérieurement obtenues.

fermer la note 2007-11-19: Densité du propos et variation de registres de langages à pratiquer
Participez au Forum:   
Copyright parisenphotos.com
Les articles et les documents à disposition: Vos commentaires sur cette rubrique:
Il n'y a aucun document de référencé pour cette rubrique.
.
 
Laisser un commentaire

Les liens utiles en référence à cette rubrique
Agenda des événements en référence à cette rubrique

© Les textes –Introductions et articles- sont rédigés par Jean-Claude Diébolt. Ils sont relus et corrigés par Martine Diébolt. Ils sont soumis à un Comité de lecture, où figurent initialement Yveline Nicolas (Adéquations) et Jacques Maret (E3D). La mise en forme et en page des articles et des documents est assurée par Carline Cramesnil, membre du C.A. L ’architecture et le développement du site et de ses 4 Chemins sont confiés à Thierry Navas, membre physique.
Retour à la page précédente

Ajouter une note
Ajouter un document ou un article
Gérer cette rubrique

PRESENTATION Historique | Un centre d’analyses et un réseau | L'équipe | Nos partenaires | Nos membres: les personnes morales | Les personnes physiques | Article Politis Décembre 2005 | Article Ashoka juin 2006 | Article Politis Janv 2007 | Cheminements sur FRANCE INTER |
OFFRE GLOBALE Schéma global | La méthodologie | prospection / collectage | classification / analyse | intervention | Les besoins repérés | Les usagers cibles | Répartition des besoins selon les usagers cibles | Les pouvoirs publics et collectivités territoriales | Les réseaux et centres de ressources | Les structures émergentes | Diagnostic personnalisé | Les moyens mis en oeuvre | Le réseau : inter-régional et national | Les services aux usagers | Tarifs pratiqués |
INFORMATION Actualités | Agenda économie solidaire | News letters | Contact |
FORUMS Tous les Forums | APPEL << Décloisonner la recherche >> | ETUDE << PAC et emplois >> | LES MESURES DU GRENELLE |
PARTICIPATION
COOPERATION
Inscription dans la Base de Données du Centre d'Analyses | Suivi de fiche descriptive déjà réalisée | Carnets de route en cours de réalisation | Enjeux et chantiers | Exemple de fiche descriptive |


Association CHEMINEMENTS, Contact : Jean-Claude DIEBOLT, président.   La Foucherie - 72 600 - LA FRESNAYE SUR CHEDOUET
TEL : 02 43 97 80 80 - 06 75 01 01 73, MAIL : contact@cheminements-solidaires.com


Contactez nous par mail