ASSOCIATION
CHEMINEMENTS
SOLIDAIRES
RESEAU, CENTRE D’ANALYSES ET DE RESSOURCES
des innovations économiques, sociales, environnementales et territoriales émergentes
Diagnostics territoriaux et mises en réseaux d’acteurs.
(Prospections, Analyses, Productions d’outils de développement)
Recherches Décloisonnées Ouvertures
Veilles Baromètres
Sujets à polémiques
Retour à la page précédente

Nous commencerons par un enjeu de lexique, commun aux points de vue sur l’agriculture 
et à l’optique globale qu’on fixe au devenir humain par développement : 

 Employer le qualificatif de « durable » pour une agriculture protectrice des environnements et ressources,
en l’opposant à une agriculture dénommée « intensive » car se donnant des priorités de rendements maximaux liés à des conquêtes de parts de marchés mondialisés, a de quoi déplaire aux partisans de cette dernière qui tiennent à conserver des modes de production articulés sur l’industrie agroalimentaire, quitte à les aménager selon des procédures baptisées "raisonnées" et qu'ils souhaitent voir assimilées au "durable".  

  L’argumentation par laquelle nous légitimons l’emploi de ce terme renvoie au trait sémantique communément admis, entrant dans la constitution de la notion de « développement durable » : penser le présent en fonction d’une préservation des intérêts environnementaux des « générations futures ».


  Autremennt dit, puisque le pluriel implique la prolongation indéfinie de la succession des descendances, les choix techniques et organisationnels par rapport à un "durable" imposent des précautions et responsabilisations adoptées en se projetant dans un très long terme. 


  Cette caractéristique exclut d’accoler le qualificatif de « durable » au mode de production intensif, qui est impuissant à garantir raisonnablement une inocuité des traitements chimiques appliqués aux semences, aux sols, aux espèces vivantes, aux aliments fabriqués, sur la santé et les écosystèmes, dans un futur du plus proche au plus éloigné. 


  Le raisonnement se complète en faisant observer que l’agriculture durable s’appuie sur les acquis de traditions anciennes, qui ont donc fait l’objet de vérifications sur leurs vertus sanitaires et nutritives durant des siècles, alors que l’irruption d’une course aux rendements élevés par l’emploi d’additifs biochimiques ne date que depuis trop peu de temps pour bénéficier du recul nécessaire à la réalisation de diagnostics épidémiologiques, zoologiques, sanitaires.


  Toutefois, bien sûr, le sujet précédent est livré à titre d’exemple isolé : car nous laissons visiteurs et contributeurs déposer ici par eux mêmes des indications sur des points qui divisent des corps de métiers, ou des catégories sociales, hiérarchisées par leurs pouvoirs et revenus ( « classes sociales » formerait-il l’un de ces sujets, maintenu dans sa pertinence cruciale par les uns, déclaré dépassé par les autres ? ), de même qu'ils cristallisent les clivages décelables entre mouvances idéologiques et appartenances politiques…

Participez au Forum:   
Copyright parisenphotos.com
Les articles et les documents à disposition: Vos commentaires sur cette rubrique:
Il n'y a aucun document de référencé pour cette rubrique.
.
 
Laisser un commentaire

Les liens utiles en référence à cette rubrique
Agenda des événements en référence à cette rubrique

© Les textes –Introductions et articles- sont rédigés par Jean-Claude Diébolt. Ils sont relus et corrigés par Martine Diébolt. Ils sont soumis à un Comité de lecture, où figurent initialement Yveline Nicolas (Adéquations) et Jacques Maret (E3D). La mise en forme et en page des articles et des documents est assurée par Carline Cramesnil, membre du C.A. L ’architecture et le développement du site et de ses 4 Chemins sont confiés à Thierry Navas, membre physique.
Retour à la page précédente

Ajouter une note
Ajouter un document ou un article
Gérer cette rubrique

PRESENTATION Historique | Un centre d’analyses et un réseau | L'équipe | Nos partenaires | Nos membres: les personnes morales | Les personnes physiques | Article Politis Décembre 2005 | Article Ashoka juin 2006 | Article Politis Janv 2007 | Cheminements sur FRANCE INTER |
OFFRE GLOBALE Schéma global | La méthodologie | prospection / collectage | classification / analyse | intervention | Les besoins repérés | Les usagers cibles | Répartition des besoins selon les usagers cibles | Les pouvoirs publics et collectivités territoriales | Les réseaux et centres de ressources | Les structures émergentes | Diagnostic personnalisé | Les moyens mis en oeuvre | Le réseau : inter-régional et national | Les services aux usagers | Tarifs pratiqués |
INFORMATION Actualités | Agenda économie solidaire | News letters | Contact |
FORUMS Tous les Forums | APPEL << Décloisonner la recherche >> | ETUDE << PAC et emplois >> | LES MESURES DU GRENELLE |
PARTICIPATION
COOPERATION
Inscription dans la Base de Données du Centre d'Analyses | Suivi de fiche descriptive déjà réalisée | Carnets de route en cours de réalisation | Enjeux et chantiers | Exemple de fiche descriptive |


Association CHEMINEMENTS, Contact : Jean-Claude DIEBOLT, président.   La Foucherie - 72 600 - LA FRESNAYE SUR CHEDOUET
TEL : 02 43 97 80 80 - 06 75 01 01 73, MAIL : contact@cheminements-solidaires.com


Contactez nous par mail