ASSOCIATION
CHEMINEMENTS
SOLIDAIRES
RESEAU, CENTRE D’ANALYSES ET DE RESSOURCES
des innovations économiques, sociales, environnementales et territoriales émergentes
Diagnostics territoriaux et mises en réseaux d’acteurs.
(Prospections, Analyses, Productions d’outils de développement)
Grenelle Participatif et durable...
Philosophiquement votre
Environnemental et social
Retour à la page précédente

 Ce n’est pas faire injure aux ONG co – optées pour le Grenelle et s’auto-désignant comme négociatrices, que de qualifier leur culture comme celle d’un environnementaliste « hors sol », pour user d’une métaphore agricole. Nous signifions par là des connaissances d’ordre technique en biologie, géographie, sciences de la terre, qui servent à produire des expertises sur les ressources minérales, végétales, animales. Auteurs de diagnostics sur les impacts résultant des modes de production appliqués à l’alimentation, à la santé, aux espèces, au climat, les ONG invitées à ce début de Grenelle sont effectivement qualifiées pour intervenir sur 4 des 6 groupes de travail. En revanche, gouvernance et développement économique ne relèvent pas de leurs compétences, et nous devons convoquer les absents du Grenelle qui seraient aptes à aborder les choix économiques au niveau qui leur convient, ce qui inclut pleinement le monde dit « du travail ». Cette rubrique cherche donc à recentrer la réflexion sur une double dimension du social, correspondant à une double orientation économique : sur le lien nécessaire qui unit l’écologie à une économie à dimension sociale et solidaire ; et sur la faisabilité d’une protection des emplois et de conditions de vie acquises si des exigences environnementales se heurtent à des intérêts mercantiles détenteurs des pouvoirs sur les produits et les services :

- Il manque donc encore, à ce Grenelle amputé de moitié, une intégration des milieux humains aux gestions de ressources environnementales, conformément à une unité indissociable entre les activités collectives et leurs impacts qui est posée par l’écologie. Et puisque les niches où l’écologie fait se joindre le respect des éco-systèmes avec la dignité des hommes, sont occupées par des entreprises ni lucratives ni missionnées par des programmes publics, nationaux ou territoriaux, la mise en oeuvre de mesures environnementales passe par les entreprises sociales et solidaires soucieuses de valoriser et revaloriser la diversification des productions, les gisements d’emplois d’utilité collective, la qualité du travail et du lien qu’il véhicule, les circuits d’accès à des services vitaux.

- La dimension internationale étant impérativement requise pour que les quelques intentions consensuelles résultant du Grenelle, se prolongent en actions relayées par les sociétés, en se pliant à leurs marchés et leurs gestions multinationales, déterminer des mesures à portée environnementale implique de se situer au cœur de stratégies lucratives, et des programmes publics que les Etats contractent pour les soutenir. Il s’ensuit qu’introduire des préoccupations environnementales dans une économie lucrative (que relaient des politiques publiques priorisant la compétition au détriment d’une qualité de vie et de la juste répartition de richesses produites), appelle à s’interroger sur les problèmes du travail et des travailleurs, en tous secteurs responsables de dégradations à corriger.

Participez au Forum:   
Copyright parisenphotos.com
Les articles et les documents à disposition: Vos commentaires sur cette rubrique:
Il n'y a aucun document de référencé pour cette rubrique.
.
 
Laisser un commentaire

Les liens utiles en référence à cette rubrique
Agenda des événements en référence à cette rubrique

© Les textes –Introductions et articles- sont rédigés par Jean-Claude Diébolt. Ils sont relus et corrigés par Martine Diébolt. Ils sont soumis à un Comité de lecture, où figurent initialement Yveline Nicolas (Adéquations) et Jacques Maret (E3D). La mise en forme et en page des articles et des documents est assurée par Carline Cramesnil, membre du C.A. L ’architecture et le développement du site et de ses 4 Chemins sont confiés à Thierry Navas, membre physique.
Retour à la page précédente

Ajouter une note
Ajouter un document ou un article
Gérer cette rubrique

PRESENTATION Historique | Un centre d’analyses et un réseau | L'équipe | Nos partenaires | Nos membres: les personnes morales | Les personnes physiques | Article Politis Décembre 2005 | Article Ashoka juin 2006 | Article Politis Janv 2007 | Cheminements sur FRANCE INTER |
OFFRE GLOBALE Schéma global | La méthodologie | prospection / collectage | classification / analyse | intervention | Les besoins repérés | Les usagers cibles | Répartition des besoins selon les usagers cibles | Les pouvoirs publics et collectivités territoriales | Les réseaux et centres de ressources | Les structures émergentes | Diagnostic personnalisé | Les moyens mis en oeuvre | Le réseau : inter-régional et national | Les services aux usagers | Tarifs pratiqués |
INFORMATION Actualités | Agenda économie solidaire | News letters | Contact |
FORUMS Tous les Forums | APPEL << Décloisonner la recherche >> | ETUDE << PAC et emplois >> | LES MESURES DU GRENELLE |
PARTICIPATION
COOPERATION
Inscription dans la Base de Données du Centre d'Analyses | Suivi de fiche descriptive déjà réalisée | Carnets de route en cours de réalisation | Enjeux et chantiers | Exemple de fiche descriptive |


Association CHEMINEMENTS, Contact : Jean-Claude DIEBOLT, président.   La Foucherie - 72 600 - LA FRESNAYE SUR CHEDOUET
TEL : 02 43 97 80 80 - 06 75 01 01 73, MAIL : contact@cheminements-solidaires.com


Contactez nous par mail