ASSOCIATION
CHEMINEMENTS
SOLIDAIRES
RESEAU, CENTRE D’ANALYSES ET DE RESSOURCES
des innovations économiques, sociales, environnementales et territoriales émergentes
Diagnostics territoriaux et mises en réseaux d’acteurs.
(Prospections, Analyses, Productions d’outils de développement)
Agriculture PAC Emplois
Contribuer
Equipe PAC-IRES
Retour à la page précédente  
Rapport d'Etape de l' Etude PAC-IRES (2003-2013) Vos Commentaires:

Une vision de l’agriculture autour de 2025 ?A l’horizon de 2025, la projection prospective que nous esquissons sur l’agriculture, intègre celle-ci dans une dimension culturelle, consistant à rapprocher des “mondes” que la mondialisation de la fin du 20° siècle s’est appliquée à dissocier, provoquant ainsi de graves dommages sociaux et environnementaux : le Nord et le Sud, le rural et l’urbain, les techniques dites “savantes” traditionnelles et le technologique. Les mouvements initiés au cours de la vingtaine d’années à venir auront eu à affronter des résistances obstinées sur les questions d’énergies, de stratégies alimentaires et sanitaires : grâce à l’effet d’entraînement de pays européens (nordiques et Allemagne), une part d’énergies véritablement renouvelables a pu organiser son efficacité économique ; grâce à la circulation des initiatives civiles, relayées par des élus territoriaux, les ceintures périurbaines ont fait reculer leur proportion d’artificialité et installer des maraîchages bio ainsi que des unités de production et de distribution d’éco – matériaux, de mobiliers HQE et de produits d’hygiène sans nocivité pour la santé et l’environnement. Parmi les facteurs permettant des dialogues entre populations urbaines et rurales, entre ethnies et âges, les sports de nature et des loisirs culturels revisitant des patrimoines et initiant ludiquement à des sciences, ont joué un rôle décisif.
L’agriculture se tient ainsi au sein d’une économie devenant plurielle, en rupture avec la pensée unique des années 2000 : une fraction significative de micro entreprises, de PME, de réseaux associatifs a pu s’insérer dans un paysage international. Toutefois, les affrontements subsistent au plan juridique, au sujet de la reconnaissance différenciée des types d’entreprises, d’une concurrence à moduler par des labels et taxations intégrant les valeurs ajoutées socio – environnementales.
Les avancées réalisées dans la proximité des distributions et la qualité bio des productions, sont imputables aux mobilisations autour de l’effet de serre, des pathologies nutritionnelles ; mais également, un signe fort est venu d’un renouvellement dans les formations, surtout continues, qui ont redonné sens à une insertion créatrice d’entreprises, à des chantiers à vocation de services publics décentralisés : la généralisation d’établissements ayant le statut de SCIC et qui associent l’accès aux emplois et les formations qualifiantes, a pu montrer que l’économie dans l’environnement prospérait si la fonction productive, assurée dans le cadre de financements collégiaux, se couplait avec formations et labellisations européennes d’innovations et de recherches d’initiative civile et citoyenne. Par conséquent, la France compte 1 500 000 exploitations, mais vouées à des activités diversifiées ; et les revenus des professionnels de l’agriculture paysanne – paysagère dépendent de moins en moins de primes sectorisées, le budget agricole européen étant désormais consacré aux aménagements globaux et zonés.



Document à lire ou à télécharger (clic droit et cliquez sur Enregistrer le lien sous...):
( pour toute utilisation de son contenu, veuillez nous contacter, Copyright )


Auteur: Jean-Claude Diébolt
.
Forum:  APPEL << Décloisonner la recherche >>
Laisser un commentaire


Les liens utiles en référence
Agenda des événements en référence
Retour à la page précédente

Modifier un document ou un article
Gérer les commentaires, liens et événements associés

PRESENTATION Historique | Un centre d’analyses et un réseau | L'équipe | Nos partenaires | Nos membres: les personnes morales | Les personnes physiques | Article Politis Décembre 2005 | Article Ashoka juin 2006 | Article Politis Janv 2007 | Cheminements sur FRANCE INTER |
OFFRE GLOBALE Schéma global | La méthodologie | prospection / collectage | classification / analyse | intervention | Les besoins repérés | Les usagers cibles | Répartition des besoins selon les usagers cibles | Les pouvoirs publics et collectivités territoriales | Les réseaux et centres de ressources | Les structures émergentes | Diagnostic personnalisé | Les moyens mis en oeuvre | Le réseau : inter-régional et national | Les services aux usagers | Tarifs pratiqués |
INFORMATION Actualités | Agenda économie solidaire | News letters | Contact |
FORUMS Tous les Forums | APPEL << Décloisonner la recherche >> | ETUDE << PAC et emplois >> | LES MESURES DU GRENELLE |
PARTICIPATION
COOPERATION
Inscription dans la Base de Données du Centre d'Analyses | Suivi de fiche descriptive déjà réalisée | Carnets de route en cours de réalisation | Enjeux et chantiers | Exemple de fiche descriptive |


Association CHEMINEMENTS, Contact : Jean-Claude DIEBOLT, président.   La Foucherie - 72 600 - LA FRESNAYE SUR CHEDOUET
TEL : 02 43 97 80 80 - 06 75 01 01 73, MAIL : contact@cheminements-solidaires.com


Contactez nous par mail